Vous êtes ici:  Accueil  > Actualité  >  Histoire auto

06/11/2007

0 réaction(s)

1 photo(s)

Peut-être la fin d'une belle histoire A moins que l'hybride sauve MG-Rover

Peut-être la fin d'une belle histoire
A moins que l'hybride sauve MG-Rover

Le constructeur automobile MG-Rover fait l'actualité, mais ce n'est pas en bien. 5.000 personnes savent déjà que leur emploi est perdu, et d'autres devraient suivre. C'est le moment de faire des propositions, mêmes les plus folles, un grand patron s'y essaie.

A 54 ans, celui qui fut le producteur des Sex Pistols, le père du label Virgin, est l'un des plus grands patrons britanniques, c'est ce qui lui a permis d'être fait chevalier. Et acteur majeur dans le domaine des transports avec Virgin Atlantic et Virgin Trains, les idées et opinions de Sir Richard Branson doivent être écoutées avec attention. Pour sauver MG-Rover, Sir Branson s'est exprimé dans une interview au quotidien The Independant. Il y soutient que l'arrêt d'une grande usine de production, complète avec un personnel formé et opérationnel serait un immense gâchis, et qu'il serait habile d'utiliser ces facilités pour fabriquer des voitures hybrides, une technologie très opportune à l'heure où les gisements de la Mer du Nord, dont le Royaume-Uni a longtemps profité, s'épuisent.

Il faudrait bien sûr des investissements considérables pour développer et mettre en production des voitures hybrides à Longbridge, mais Sir Branson propose pour cela des fonds publics européens, en citant l'exemple de l'A380. Ce nouvel Airbus, qui sera le plus habitable et le plus écologique (par voyageur) des gros porteurs, n'a pu être développé qu'avec des crédits avantageux prodigués par les plus grands établissements européens, avec le soutien affirmé de la classe politique. Que l'on fasse la même chose pour la voiture hybride.

Excellente idée Sir Branson ! Mais on doute qu'elle se concrétise, alors que de plus en plus de promoteurs immobiliers lorgnent sur le site de Longbridge, jadis excentré, mais aujourd'hui très bien situé, et avec un potentiel immense. Un peu à l'image du quai de Javel à Paris il y a 30 ans. Pourtant il n'y a rien de plus vrai que si la voiture hybride, et l'hydrogène, les technologies de demain, sont lentes à décoller, c'est de la faute à la lenteur des politiques, qui tardent à lancer l'impulsion qui rassurerait les investisseurs...



Une Sélection Olivier P./ Source : Moteurnature.com

(Lu 3395 fois)
Réagissez

Identifiez-vous :

Ou postez anonymement :

Suivre le sujet



RECHERCHE PAR MARQUE
Marque:
DEBAT SUR LE FORUM

Débat :
Donnez votre avis sur la loi "anti-diesel" !

ASSURANCE AUTO

Devis assurance auto
en ligne

CRÉDIT AUTO

Devis Crédit auto
gratuit en 5 minutes !

VENDRE MA VOITURE

+ de 10 000 000

annonces auto vues par mois

Service client : 01.83.64.18.29

(prix d'un appel local)

Disponible sur Apple Store Disponible sur Google Play