Vous êtes ici:  Accueil  > Actualité  >  Infos

11/06/2014

0 réaction(s)

1 photo(s)

Etude Cetelem : l'évolution du marché du neuf n'a aucun impact sur celui de l'occasion !

Etude Cetelem : l'évolution du marché du neuf n'a aucun impact sur celui de l'occasion !

Par curiosité, une étude a été faite par Cetelem pour voir si la légère reprise des immatriculations de voitures neuves depuis début 2014 (+3%) expliquait la stabilité des ventes de voitures d’occasion (+0.8%). Il s’avère qu’il n’y aurait aucun lien entre ces deux phénomènes : selon Christophe Michaeli, « La part des véhicules neufs destinés à devenir rapidement des véhicules d’occasion reste significative ».

Selon l’étude, le marché de l’occasion devrait continuer à atteindre le taux record de 3 fois la taille du marché du neuf atteint en 2013. La demande de véhicule d’occasion est soutenue par la crise économique et le budget plus serré dont disposent les ménages pour s’acquérir un véhicule. L’étude à d’ailleurs démontré que le budget moyen pour l’achat d’une VO est de 7300 euros en moyenne contre 19 000 euros pour du neuf : les voitures d’occasions permettent aussi de trouver un véhicule adapté aux besoins de chacun selon un certain budget. La France serait en passe ainsi de rejoindre le modèle Anglais réputé pour être champion européen de l’occasion.

Cette même étude prouve d’ailleurs que les français aiment de plus en plus voitures d’occasion : 65% des transactions sont réalisées de particulier à particulier et 35% pour les professionnel, un pourcentage pour les professionnels de l’automobile en baisse car d’une part le parc automobiliste vieilli et plus les véhicules sont âgés et plus ils sont vendus par les particuliers. D’autre part cette baisse est expliquée par le développement de vente sur internet entre les particuliers, Internet a dopé les transactions. Auparavant, les ventes se faisaient dans un rayon limité et très souvent les personnes se déplaçaient directement en concession. Or, aujourd’hui Internet offre la possibilité de trouver une voiture d’occasion moins chère et surtout à échelle nationale : chez les particuliers, presque 100% des ventes passe par Internet.

Chez les professionnels, Internet prend également de l‘importance : 47% des véhicules d’occasion des professionnels sont vendus via Internet. Internet est devenu indispensable dans le sens où le client va tout d’abord se renseigner sur Internet peu importe qu’il achète chez un professionnel ou chez un particulier. Les constructeurs l’ont bien compris et c’est pourquoi ils sont de plus en plus nombreux à proposer et à vendre eux-mêmes leur VO : Renault, PSA… PSA a d’ailleurs franchi en Mai la barre symbolique des 100 000 ventes réalisées en ligne auprès des réseaux Peugeot et Citroën en Europe.

 

Pourquoi préférer la voiture d’occasion ? Pourquoi préférer le véhicule neuf ?

 

 


(Lu 2108 fois)
Réagissez

Identifiez-vous :

Ou postez anonymement :

Suivre le sujet



RECHERCHE PAR MARQUE
Marque:
DEBAT SUR LE FORUM

Débat :
Donnez votre avis sur la loi "anti-diesel" !

ASSURANCE AUTO

Devis assurance auto
en ligne

CRÉDIT AUTO

Devis Crédit auto
gratuit en 5 minutes !

VENDRE MA VOITURE

+ de 10 000 000

annonces auto vues par mois

Service client : 01.83.64.18.29

(prix d'un appel local)

Disponible sur Apple Store Disponible sur Google Play