Vous êtes ici:  Accueil  > Actualité  >  Essais  > Ssangyong  > Rodius

01/05/2007

0 réaction(s)

7 photo(s)

SsangYong Rodius SV270X BVA Apte à déplacer onze personnes en Corée

SsangYong Rodius SV270X BVA
Apte à déplacer onze personnes en Corée
Le constructeur coréen des « deux Dragons », spécialiste des 4x4, présente le Rodius, ouvrant ainsi une nouvelle niche dans les catalogues des véhicules de tourisme. « Nouvelle niche ! » direz-vous... Il existe quand même des véhicules familiaux sur le marché qui permettent de déplacer sept personnes... Oui, et dans ce cas, ils adoptent le look baroudeur et le coffre est parfois malmené ou réduit à portion congrue. SsangYong a plutôt imaginé un monospace apte à déplacer onze personnes en Corée, aménagé, en Europe, pour le transport de sept adultes. Ainsi, la place réservée aux passagers est largement confortable, tant pour les jambes que pour les épaules. Et la place allouée aux bagages reste impressionnante. Seulement sept personnes en France, parce que la loi prévoit un autre type de permis de conduire pour le déplacement de huit individus et plus, conducteur inclus.

Agrandir l'imageEn variante, ce monospace adopte, SsangYong oblige, une transmission sur les quatre roues. Dans sa version standard, en France, l'importateur propose une propulsion. Ainsi, on minimise les consommations inutiles, simplifie la transmission et allège, à peine, le budget. Il est vrai que sur les routes de chez nous, la propulsion est largement suffisante. D'autres pays du Vieux Continent optent immédiatement pour la version à quatre roues motrices. Ce sera avec un réel plaisir que nous réaliserons l'essai de la version intégrale lorsqu'elle sera disponible sur nos routes. Vous imaginez déjà la satisfaction du propriétaire de chevaux qui se rend avec sa famille à des concours hippiques... Parce que la capacité de traction du Rodius est à l'image de sa bouille... Gigantesque !

Agrandir l'imageL'esthétique du Rodius est à l'origine de nombreux commentaires dans la presse écrite ou de la Toile. Le design est pour le moins original. Sans référence des dimensions, on dirait une berline à laquelle on aurait ajouté un appendice à lunette et hayon verticaux. Ceci, afin d'augmenter encore le volume de chargement. En longueur, le Rodius dépasse allègrement ses concurrents avec ses 5m12. En largeur aussi d'ailleurs. Ce qui confirme la place disponible à l'intérieur. Cela, au détriment de la recherche des places de parking. Il faudra développer son coup d'oeil pour garer l'engin. Une fois la place repérée, le rayon de braquage et la maniabilité du véhicule rendront la manoeuvre étonnamment facile.

Agrandir l'imagePour réaliser le Rodius, les concepteurs de Pyungtaek (Corée) font appel à un des actionnaires pour les pièces maîtresses de l'engin. Le constructeur coréen reprend la plateforme de la génération précédente de la Classe E et produit les trains roulants, le moteur turbodiesel 5 cylindres à rampe commune et injection directe et la boîte de vitesse automatique tip-tronic à cinq rapports sous licence Mercedes. De plus, il adopte un système de freinage à quatre disque ventilés, des systèmes ABS (antiblocage des roues), ESP (programme de stabilité), EBD (répartition électronique de freinage), BAS (aide au freinage d'urgence), et ARP (prévention de la prise de roulis)... Enfin, le GPS KenWood vous guidera de l'Oural au Portugal grâce à son lecteur DVD.

Agrandir l'imageLes aménagements intérieurs sont astucieux compte tenu du relativement faible investissement de l'acheteur. D'une part, les équipements sont nombreux et dignes d'une voiture luxueuse : aide au stationnement arrière, climatisation automatique, jantes 17 ? , radio CD, rétroviseurs extérieurs électriques et chauffants, rabattables électriquement, lève-vitres électriques, volant de cuir... On regrettera peut-être l'apparence des plastiques qui ont le mérite d'être solides. De nombreux autres équipements sont disponibles en options, dont la traction intégrale et le réducteur de boîte, les commandes au volant, le cruise control... D'autre part, les sièges arrière sont coulissants, leur dossier est rabattable. La banquette arrière peut éventuellement être retirée moyennant une main d'oeuvre costaude et les sièges du rang intermédiaire pivotent à 180 degrés. Pour l'escapade de quatre adultes en deux roues, passagers, vélos et pique-nique trouveront place sans difficulté à l'intérieur de l'habitacle.

Agrandir l'imageSsangYong propose aussi une assistance efficace en plus de sa garantie de trois ans (limitée à cent mille kilomètres). Quant aux consommations, il faudra tenir compte du poids indéniable de deux tonnes et adopter une conduite anticipative. Dans notre cas, sur un itinéraire réalisé sous la pluie, dans la neige, sur la neige, en ville, sur autoroute et sur quelques routes alpines dégagées, nous sommes restés juste sous les dix litres aux cent. Nous avons seulement regretté la qualité des essuie-glaces, tant à l'avant qu'à l'arrière. Le Rodius est capable de vous conduire au bout du monde, même sur les routes escarpées où sa masse et son encombrement savent se faire oublier. En ville par exemple, il est étonnant d'agilité. Petite subtilité, le soliflore accueillant la fleur sur le tableau de bord.

Agrandir l'imageType : Monospace gigantesque
Prix d'achat du modèle testé : 29.290 €
Puissance maxi à 4.000 tr/min
Couple maxi : 347 Nm à 1.800 tr/min
Poids : 1.982 kg
Cx : 0.?? - SCx : 1.???
Autonomie : 80 litres = 800 km
Émission de CO2 : 259 gr/km

(Lu 3142 fois)
Réagissez

Identifiez-vous :

Ou postez anonymement :

Suivre le sujet



RECHERCHE PAR MARQUE
Marque:
DEBAT SUR LE FORUM

Débat :
Donnez votre avis sur la loi "anti-diesel" !

ASSURANCE AUTO

Devis assurance auto
en ligne

CRÉDIT AUTO

Devis Crédit auto
gratuit en 5 minutes !

VENDRE MA VOITURE

+ de 10 000 000

annonces auto vues par mois

Service client : 01.83.64.18.29

(prix d'un appel local)

Disponible sur Apple Store Disponible sur Google Play