Vous êtes ici:  Accueil  > Actualité  >  Histoire auto  > Fiat

23/04/2008

2 réaction(s)

6 photo(s)

Battista FARINA, Un homme, un coup de crayon de génie…

Battista  FARINA, 
Un homme, un coup de crayon de génie…

Le monde du design automobile est vaste mais au sein de cette grande famille à penser, certains se sont illustrés en proposant des lignes qui firent rêver des générations entières. Battista FARINA est l’un deux, peut – être le plus prestigieux.
En 1893,Le 2 novembre est né à Turin Battista FARINA, dixième enfant d’une pauvre famille venue dans la capitale piémontaise pour y trouver du travail.

Monsieur FARINA père trouve du travail chez un certain Giovanni AGNELLI qui fondra en 1899 la Fabbrica Italiana Automobili Torino.

Battista FARINA s’initiera au monde de l’automobile avec son père.

En 1905,A 12 ans, il est embauché dans la petite carrosserie de son frère Giovanni où il rencontre parfois de grands personnages italiens tels que Vincenzo Lancia ou Giovanni Agnelli fondateur de Fiat.

En 1918,Battista FARINA s’embarque pour les Etats-Unis afin de mieux comprendre les progrès techniques réalisés de l’autre côté de l’océan. Il consacre donc un mois et demi à la découverte des usines Ford de Détroit, capitale américaine de l’automobile

Son passage aux Etats-Unis lui vaudra d’ailleurs une offre d’emplois de la part d’Henry Ford, très intrigué par les nombreuses connaissances du «petit» italien.

Agrandir l'image

De 1924 à 1930,Battista FARINA travaille pendant six ans pour Fiat.

En 1930,Battista FARINA que tous ses amis surnomment « Pinin », ouvre son propre atelier de carrosserie la Carrozeria Pinin Farina au 107 Corso Trapani. Grâce aux nombreux contacts qu’il entretient depuis son enfance avec les grands constructeurs (Lancia, Fiat...), Battista Farina se lance dans le design automobile et créé de nombreux modèles de 1930 jusqu’à la seconde guerre mondiale.

En 1936,Battista « Pinin » FARINA présente à la presse la LANCIA Aprilia. Cette auto destinée à la course est un coupé très aérodynamique. C’est le succès.

En 1939,L’entreprise compte près de 500 employés qui produisent 800 véhicules par an.

Il faut rappeler, dans les débuts de l’automobile, les constructeurs fabriquaient très souvent, châssis, transmission, moteur, boîte et laissaient aux carrossiers indépendants le loisir de concevoir et de fabriquer la carrosserie.

De 1940 à 1945,L’entreprise de Battista FARINA est réquisitionnée par l’armée pour construire des charrettes, des traîneaux et des barques en bois.

En 1946,Un incendie ravage les ateliers de Battista FARINA.

Agrandir l'image

En 1947,Heureusement ces événements ne remettent pas en cause l’avenir de la carrosserie. Dès 1947, Farina dévoile la Cisitalia 202 réalisée sur base de Fiat 100. Ce modèle représente beaucoup pour Farina puisque qu’il constitue l’aboutissement de toutes les recherches de son entreprise et lui permet d’effectuer un retour triomphant aux Etats-Unis où il travaillera avec les plus grands : Nash, Dodge et General Motors.

Au début des années 50,Battista Farina reviendra en Europe pour travailler avec VW, Peugeot, BMW et surtout Ferrari. S’en suivra un véritable déferlement de nouveaux modèles chez la marque au cheval cabré :

En 1952,Battista FARINA rencontre Enzo FERRARI et c’est une longue collabaoration qui va débuter avec la Ferrari 212 Inter.



En 1959,Agé de 66 ans, Battista FARINA se retire progressivement et laisse la place à son fils Sergio en 1959. Sergio donnera une dimension internationale à l’entreprise familiale de son père.

En 1961, Battista s’appelle dorénavant « Battista Pininfarina ».

En 1966,Le 3 avril, Battista Pininfarina décède à Lausanne. Il aura connu tous les honneurs, médailles à la clé dont la célèbre Légion d’Honneur Française.
C’est son fils, Sergio Pininfarina qui prends la relève.

Battista Pininfarina fut dès le début intéressé par la sécurité automobile et plus particulièrement en ce qui concerne les voitures de course avec projet « Sigma ». « Ecos » fut celui qui se concentra sur les voitures électriques. Il travailla sur l’aérodynamisme et se fit construire à cet effet sa propre soufflerie (Voir photo ci-contre).

Agrandir l'image


En 2000,L’entreprise Pininfarina fête ses 70 ans.

En 2005,A l’occasion de son 75 ème anniversaire, la firme produira en petite série sur base Lotus, la très jolie « Enjoy ».

Pour rappel, dans le désordre, l’entreprise Pininfarina dessinera des voitures tels que la Lancia Aurelia, la Nash Healey l’Audi Quartz , la Ferrari Testarossa, la Ferrari Daytona, les Ferrari F40 et F50, la Peugeot 504 coupé, la Peugeot 306 cabriolet, la Peugeot 406 Coupé, la Fiat Barchetta, l’Alfa Romeo Giulietta Spider, la Cadillac Brougham, la Ferrari Dino, la Honda HP-X, le spider Jaguar XJ, les Ferrari 212, 342, 375, 275, coupé 342, 500 Mondial, 275 GTS-GTB, 250 GT et GTO, Lancia Augusta, Fiat Ardita, Lancia Aprilia, cabriolet Alfa Romeo 2900 mais aussi et surtout la Rolls-Royce Camargue…….


© Olivier P./


(Lu 8545 fois)
Réagissez

Identifiez-vous :

Ou postez anonymement :

Suivre le sujet



Vos commentaires
Le 28/05/2014 à 10:46
                          

Autocadre
Bonjour et merci pour l'information, nous l'avons rajouté à l'article. Bien à vous

Le 25/05/2014 à 13:11
                          

Le-Bonnet-Rouge
Dans l'énumération des créations PININFARINA vous avez omis de citer la Rolls-Royce CAMARGUE...ce n'est pas rien !

RECHERCHE PAR MARQUE
Marque:
DEBAT SUR LE FORUM

Débat :
Donnez votre avis sur la loi "anti-diesel" !

ASSURANCE AUTO

Devis assurance auto
en ligne

CRÉDIT AUTO

Devis Crédit auto
gratuit en 5 minutes !

VENDRE MA VOITURE

+ de 10 000 000

annonces auto vues par mois

Service client : 01.83.64.18.29

(prix d'un appel local)

Disponible sur Apple Store Disponible sur Google Play