Vous êtes ici:  Accueil  > Actualité  >  Écologie

15/05/2014

0 réaction(s)

1 photo(s)

Circulation alternée du 17 Mars 2014 : un impact positif mais insuffisant ! (Vidéo)

Circulation alternée du 17 Mars 2014 : un impact positif mais insuffisant ! (Vidéo)

   Presque deux mois après la mesure de la circulation alternée mise en place le 17 Mars 2014 à Paris et en banlieue parisienne, Airparif dévoile le bilan : il y aurait eu un impact bénéfique mais bien trop insuffisant !

   Pour rappel, cette mesure consistait à interdire toute la journée du 17 Mars la circulation aux poids-lourds et aux véhicules légers ayant une plaque d’immatriculation se terminant par un chiffre pair et ce sur Paris et en banlieue parisienne.

Bilan de ce 17 Mars

   En 2013, plus de 3 millions de franciliens étaient exposés à un air vicié et l’impact de la pollution sur la santé devient de plus en plus inquiétant. Ce test avait pour but de voir si les émissions en particules et en oxyde d’azote diminuaient lorsque la circulation était alternée. Cette mesure instaurée le 17 mars en plein pic de pollution a réduit la concentration de particules de 6% et la circulation à Paris de 18% par rapport au lundi précédent. De plus, cette mesure a contribué à la baisse de 20% des émissions d’oxyde d’azote notamment sur le périphérique parisien. 

Un investissement trop élevé

   Cette circulation alternée a tout de même couté 4 millions d’euros par jour en Ile-de-France : D’après la loi sur l’air, les transports en commun doivent être gratuits en cas de restriction de circulation. Cet investissement serait trop lourd à porter: des moyens financiers seraient alors necessaires pour remettre en place une telle mesure. 

Une période mal choisie et des véhicules non ciblés

   De plus, toutes les conditions n’étaient pas réunies pour que les résultats soient réellement bénéfiques : la période choisie n’était pas forcément la meilleure, et si une amélioration de 1% par an est notée, il faudrait environ 50 ans pour atteindre les objectifs fixé par Bruxelles. Pour que cette mesure ait plus d’impact, il aurait fallu faire ce test lorsque la pollution de l’air était élevée : anticyclone, faible vent et forte inversion de température la veille ou le jour même.

   Pour finir, cette mesure ne ciblait en aucun cas les véhicules émetteurs car des véhicules très émetteurs aux plaques impaires ont circulé ce jour là et des véhicules moins émetteurs aux plaques pairs ont été interdits dans la zone. Il aurait été plus judicieux de cibler les véhicules en fonction de leurs niveaux de pollution.  

 

 

Circulation alternée du 17 Mars : cette mesure était-elle juste ?

 

 


(Lu 724 fois)
Réagissez

Identifiez-vous :

Ou postez anonymement :

Suivre le sujet



RECHERCHE PAR MARQUE
Marque:
DEBAT SUR LE FORUM

Débat :
Donnez votre avis sur la loi "anti-diesel" !

ASSURANCE AUTO

Devis assurance auto
en ligne

CRÉDIT AUTO

Devis Crédit auto
gratuit en 5 minutes !

VENDRE MA VOITURE

+ de 10 000 000

annonces auto vues par mois

Service client : 01.83.64.18.29

(prix d'un appel local)

Disponible sur Apple Store Disponible sur Google Play