Vous êtes ici:  Accueil  > Actualité  >  Infos  > Peugeot

21/12/2012

0 réaction(s)

1 photo(s)

PSA : l'Etat français devra s'expliquer sur l'aide accordé à la filiale financière du groupe

PSA : l'Etat français devra s'expliquer sur  l'aide accordé à la filiale financière du groupe
La Commission européenne suspecte une aide d'État à la restructuration, suite aux garanties apportées par le gouvernement à la banque de PSA. Jeudi 20 décembre, Bruxelles à envoyé une lettre à la France lui demandant de justifier son aide.

Rappelons qu'en Octobre, l'État français avait consenti une garantie publique à auteur de 7 milliards d'euros à la banque du constructeur automobile. C'est aujourd'hui cette aide qui est remise en cause. Joaquin Almunia, le commissaire à la Concurrence, a expliqué : « On avait commencé à présenter le cas de PSA comme une question qui aurait trait seulement à la branche de financement des achats de voitures de PSA, mais en réalité ce qu'on a vu, c'est qu'il s'agit plutôt d'une aide à la restructuration d'une entité".

Si l'aide d'État est avéré, et qu'il y a entorse aux règles européennes de la libre concurrence, PSA pourrait bien être contraint à des cessions d'actifs et dans le pire des cas, à un durcissement de son plan social qui prévoit déjà plus de 11.000 suppressions de postes.

Ce que l'on peut dire en tout cas, c'est que les concurrents veillent au grain. Et pour cause, l'un d'eux aurait déjà déposé plainte, s'estimant victime d'une distorsion de concurrence.

Vos réactions

(Lu 996 fois)
Réagissez

Identifiez-vous :

Ou postez anonymement :

Suivre le sujet



RECHERCHE PAR MARQUE
Marque:
DEBAT SUR LE FORUM

Débat :
Donnez votre avis sur la loi "anti-diesel" !

ASSURANCE AUTO

Devis assurance auto
en ligne

CRÉDIT AUTO

Devis Crédit auto
gratuit en 5 minutes !

VENDRE MA VOITURE

+ de 10 000 000

annonces auto vues par mois

Service client : 01.83.64.18.29

(prix d'un appel local)

Disponible sur Apple Store Disponible sur Google Play