Vous êtes ici:  Accueil  > Actualité  >  Histoire auto

22/04/2010

0 réaction(s)

4 photo(s)

Francis Owen Garbett WILLIAMS Pilote et constructeur

Francis Owen Garbett WILLIAMS
Pilote et constructeur
Un exemple de ténacité, de volonté et de courage.

En 1942, Le 16 avril à South Shields dans le nord de l'Angleterre est né Francis Owen Garbett WILLIAMS. Son père est pilote dans la Royal Air Force et disparaît en mission durant la seconde guerre mondiale.

Le jeune Francis sera envoyé au collège Saint-Joseph de Dumfries en Ecosse. Il y apprendra en plus des matières scolaires classiques, la discipline, la rigueur et l'acharnement au travail, ces valeurs forgeront son caractère tout au long de sa vie.

Après ses études, Francis travaille comme mécanicien. Déjà passionné par l'automobile et par le sport automobile, il espère se rapprocher de son sport favori par l'intermédiaire de son métier.

En 1960, Il n'a que 18 ans, il achète une vieille Cooper F3 qu'il promène de circuit en circuit pour la louer aux pilotes sans volant. Il revends également des pièces détachées pour la compétition.

En 1961, Il commence à disputer quelques courses au volant d'une Austin A35, puis d'une A40 et c'est à cette époque qu'il rencontre deux pilotes ; Piers COURAGE et Jonathan WILLIAMS qui n'a aucun lié de parenté avec Francis. Ensemble ils parcourent l'Europe. Franck (Francis), s'occupe des aspects administratifs et techniques pendant que Piers et Jonathan participent aux courses. Franck pilote quelques fois mais ses résultats sont médiocres (1 victoire en F3 à Knutsdorp en Suède en 1966).

En 1967, Son négoce de vendeur de voiture de course prends de l'ampleur, il décide de créer son entreprise, la Franck Williams Racing Cars ltd à Slough. En cette même année, il met un terme à sa carrière de pilote.

En 1968, Alors que Piers COURAGE tourne chez BRM en F1 et qu'il connaît une saison désastreuse, Franck WILLIAMS qui veut entrer en F1, achète et prépare une Brabham BT26, qu'il confie à Piers. Au grand prix de Monaco et aux Etats Unis, COURAGE se classe en seconde place.

En 1969, WILLIAMS engage une De Tomaso pour la saison, mais c'est le cauchemar, Piers COURAGE se tue au volant de la voiture au Grand Prix de Hollande. Franck WILLIAMS perd un ami.

Des années noires défiles, WILLIAMS tourne avec des MARCH qui ne produisent pas de résultats. Il veut construire sa propre voiture et trouve un financement auprès de Politoys. Mais les moyens financiers mis en œuvre sont insuffisants et la FX3 apparaît très décevante au Grand Prix d'Angleterre.
Agrandir l'image
En 1973, Sponsorisé par Iso-Rivolta et Marlboro, il aligne une Politoys modifiée et renommée Iso-Williams IR.

En 1974, Williams présente sa première voiture, la FW 01, mais la santé financière de l'écurie n'est pas florissante et Franck accepte la proposition d'association d'un milliardaire Canadien, Walter WOLF ce qui lui permet d'apurer ses comptes.

En 1975, Patrick HEAD arrive en tant que technicien.

En 1976, Les autos engagées pour la saison sont des véhicules rechetés à l'écurie Hesketh. En fin de saison, Walter WOLF prends posséssion de la totalité des parts de WILLIAMS et court désormais sous son nom.

En 1977, Franck repars à zéro et engage une March.

En 1978, Franck s'associe à SAUDIA Airlines et TAG. L'écurie déménage vers de nouveaux locaux situés à Didcot et devient Williams Grand Prix Engineering. Patrick HEAD qui a suivit Franck dessine une monoplace efficace, même si techniquement elle reste très classique. C'est la FW 06.

En 1979, L'écurie WILLIAMS remporte 5 Grands Prix. La première victoire aura lieu chez lui à Silverstone.

En 1980, L'écurie est championne du Monde des constructeur et des pilotes. Pendant deux décennies, l'écurie Williams sera la référence qu'il faut à tous prix battre.

De 1984 à 1987, Les monoplaces WILLIAMS seront motorisées par Honda.

En 1986, Franck WILLIAMS est victime d'un grave accident qui le laisse avec un handicap, mais l'homme n'est pas un faible et l'aventure continue…

De 1989 à 1997, Les monoplaces WILLIAMS seront motorisées par Renault.

De 1998 à 2000, Trois années de vaches maigres pour l'écurie qui ne trouve pas son souffle.

En 2001, Williams s'associe avec BMW, il retrouve la route du succès.

Victoires de l'écurie WILLIAMS jusqu'en 2001 :

- 107 Grands prix remportés, sur 428 disputés,
- 112 pole positions,
- 118 meilleurs tours en course,
- 9 fois championne du monde ( 80, 81 , 86, 87 , 92, 93, 94, 96, 97) pour un total de 2105 points, et 4 fois vice championne du monde.

Les Champions du monde avec Williams

1980 : Alan JONES
1982 : Keke ROSBERG
1987 : Nelson PIQUET
1992 : Nigel MANSELL
1993 : Alain PROST
1996 : Damon HILL
1997 : Jacques VILLENEUVE.
Agrandir l'image

© Olivier P./

(Lu 4598 fois)
Réagissez

Identifiez-vous :

Ou postez anonymement :

Suivre le sujet



RECHERCHE PAR MARQUE
Marque:
DEBAT SUR LE FORUM

Débat :
Donnez votre avis sur la loi "anti-diesel" !

ASSURANCE AUTO

Devis assurance auto
en ligne

CRÉDIT AUTO

Devis Crédit auto
gratuit en 5 minutes !

VENDRE MA VOITURE

+ de 10 000 000

annonces auto vues par mois

Service client : 01.83.64.18.29

(prix d'un appel local)

Disponible sur Apple Store Disponible sur Google Play

En utilisant notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus Fermer