CONSEILS : Conseil assurance auto


1 réaction(s)


L'assurance tous risques et les garanties facultatives, bien comprendre

L'assurance tous risques et les garanties facultatives, bien comprendre

La pertinence du choix de votre assurance est relative à la valeur de votre véhicule. En effet, plus votre voiture vaut cher plus l'assurance devient une nécessité. Dépassé 5 années l'argus a une faible valeur, si en plus cette voiture a une petite cylindrée ne vous précipitez pas et réfléchissez avant de souscrire à une assurance dommage.
Il est donc judicieux de s'interroger sur la qualité, la côte argus, l'ancienneté de sa voiture avant de choisir une assurance qui pourrait vous désavantager au bout du compte.

Les garanties utiles selon le type de véhicule :

La garantie "dommages collisions" :

C'est une garantie quasi vitale pour l'automobiliste que nous vous conseillerons vivement. Elle s'accompagne, en plus de l'assurance au tiers, d'une série d'autres garanties couvrant le conducteur, responsable ou non, lorsque son véhicule se retrouve endommagé à condition que le tiers soit identifié.

La garantie dommage, dite l'assurance " tous risques" :

Elle concerne les conducteurs désireux d'assurer leur véhicule quelque soit les dommages infligés à leur voiture lors des sinistres impliquant ou non leur responsabilité. Cette assurance propose généralement une palette de formules plus ou moins différentes, la formule pour laquelle vous opterez sera avantageuse si elle reste adaptée à la valeur de votre voiture.

Les détails à contrôler mentionnés sur la proposition de contrat :


La garantie des dommages corporels subis par le conducteur :

Une garantie « tous risques » ne protège pas forcément le conducteur si ce dernier est victime d’un accident. Il se peut alors que le conducteur en porte l’entière responsabilité ou qu’il n’existe pas de responsable (intempéries, éléments extérieurs non prévu etc.). La garantie du conducteur permet dans ce cas d’indemniser le conducteur blessé.

La garantie du conducteur peut par exemple couvrir, selon les contrats :

* les frais médicaux, pharmaceutiques, chirurgicaux, d’hospitalisation et les prothèses.

* le préjudice financier dû à un arrêt de travail ou à un handicap.

* Le préjudice lié au décès.

La franchise : la part qu'il vous reste à payer

Cette dernière est définie comme la valeur qui après indemnisation reste à votre charge en cas de sinistre. Les contrats d’assurances auto regorgent de franchises en tout genre, soyez donc vigilant et lisez avec précaution ce que propose les contrats.

Garantie lors du prêt de véhicule :

Si le contrat ne mentionne aucune objection à ce que l’assurance reste en vigueur même en cas de changement de conducteur alors les garanties sont toujours validées dans ce cas. Les assurances prévoient généralement que le conducteur ait tel âge ou tel niveau d’ancienneté de permis de conduire afin de valider les garanties si il y’a prêt du véhicule. Vérifier donc que ces personnes soient autorisées selon les normes de votre contrats à conduire le votre.

Garantie du bris de glace :

Cette garantie englobe le pare brise, la lunette arrière ainsi que les vitres latérales. Concernant le toit ouvrant, bloc optiques, rétroviseurs, etc. la garantie reste relative au contrat. Cela dépendra donc des closes de ce dernier. Bien que l’intégralité des frais de réparation ainsi que des frais de pose soient remboursés, il vous reste une franchise à payer.
Remarque : un bris de glace ne provoque jamais de malus, et donc n’augmente pas votre cotisation.

Garanties contre les dommages dus aux catastrophes naturelles :

Ils sont normalement garantis, toutefois l’assuré ne peut justifier l’existence de la catastrophe naturelle sans que celle ci soit reconnue publiquement. Seul un arrêté pris par le préfet du département juge si il y a eu un tel phénomène.

Garantie contre le vol et l’incendie :

Sous certaines conditions mentionnées dans le contrat cette garantie s’applique. Toutefois, les sinistres occasionnés suite à des attentats ou émeutes sont généralement couverts par les garanties vol, incendie, dommages collision ou tous risques. Assurez vous que les modes de calcul choisis pour évaluer la vétusté du véhicule ainsi que le prix de la franchise ne soient pas trop pénalisants. Pour l’indemnisation, certaines compagnies d’assurances tiennent compte du prix d’achat neuf durant les six premiers mois d’usage de la voiture. Cependant un grand nombre ne garantissent pas contre le vol des équipements ou le vandalisme. Au contraire, si vous disposez d’une garantie contre le vol des équipements, il est nécessaire de déclarer ces mêmes équipements à votre assureur.
Remarque : le contrat ne prend pas toujours en compte tous les accessoires optionnels du véhicule en cas de vol. De plus et selon l’article 1341 du code civil, il est précisé que toute personne ayant été volée doit justifier qu’elle a bien été volée. Conservez des traces de vos achats n’est donc pas toujours inutile.

Garantie de protection juridique :

Elle vous permet d’être épaulé par votre assureur alors engagé à vous défendre devant les tribunaux. Cette situation critique peut arriver lorsque à la suite d’un accident vous êtes accusé par procès verbal et conduit devant la justice. Cette garantie peut aussi vous être utile si vous voulez vous défendre face au vendeur du véhicule, en cas de vice caché.

Garantie selon l’usage fait de votre voiture :

La précision reste en matière d’assurance, une alliée sûre. Si votre voiture sert à votre usage professionnel, déclarer le à votre assureur.

Garantie de dépannage de votre voiture :

C’est une garantie qui n’est pas très célèbre mais elle permet au moins de dépanner ou remorquer le véhicule en cas d’accident ou de panne. Nous disposons bien souvent d’une garantie de type assurance - dépannage - rapatriement avec notre assurance auto ou parfois même avec notre simple carte bancaire.
Il est par conséquent utile de faire l’inventaire des avantages de votre contrat, voici quelques points clés :

* la franchise kilométrique: elle signale la distance maximale entre le lieu du domicile et le lieu du sinistre pour pouvoir être dépanné. La moyenne est de 50 Km du domicile, c'est donc utile pour les conducteurs routiniers et inutile pour les aventuriers qui sont souvent loin de chez eux.

* Le plafond de la prise en charge

* Les frais conséquents de la panne : retour au domicile (transport, hôtel)

Pour conclure, tenez compte en choisissant vos garanties de la vétusté de votre véhicule et ne mordez pas à l’hameçon des prix séduisants des primes offertes. Prenez du recul, lisez et décortiquer les garanties qui vous sont proposées. Vérifiez que ces dernières ne sont pas maigres en avantages, qu’elles ne soient pas strictes au point de perdre leur raison d’être : les intérêts que vous êtes sensés en retirer au bout du compte.


(Lu 54499 fois)

Devrait vous intéresser

Réagissez

Identifiez-vous :

Ou postez anonymement :

Suivre le sujet



Vos commentaires
Le 27/07/2015 à 18:02
                          

TATOO
J'ai été victime d'un accrochage par un scooter conduit par 2 jeunes sans casque qui m'ont percutés sur le coté. Je suis descendue de mon véhicule et à la vue du comportement de ces 2 jeunes j'ai compris qu'il s'agissait d'un scooter volé. J'ai eu le temps de prendre le N°et je suis allée immédiatement porter plainte à la police. J'ai fait ma déclaration à mon assurance et celle ci ma dit que si les 2 jeunes n'étaient pas identifiés, je perdrai le montant de la franchise même en en tous risque.L'assurance du propriétaire du scooter volé ne devrait' il pas rembourser cette franchise? Merci de votre réponse

ASSURANCE AUTO

Devis assurance auto
en ligne

DEBAT SUR LE FORUM

Débat :
Donnez votre avis sur la loi "anti-diesel" !

VENDRE MA VOITURE

+ de 10 000 000

annonces auto vues par mois

Service client : 01.83.64.18.29

(prix d'un appel local)


En utilisant notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus Fermer